vierge d'accouchee statuaire religieuse

Statuaire religieuse Vierge d’accouchée

Pièces d’antiquités recherchées en Bretagne les vierges d’accouchée représentent la statuaire religieuse.

La statuaire religieuse

Pièces d’antiquités recherchées en Bretagne, la statuaire religieuse représente une part importante de la production quimpéroise par la variété des modèles mais également par le grand nombre de pièces exécutées. A ce jour, environ 260 modèles en faïence polychrome, au charme naïf et populaire ont été recensées. Elles datent du XVIIIe au XXe siècle. Ce sont des objets d’antiquités très prisés par les collectionneurs qui les recherchent dans les brocantes et salons d’antiquaires.

Parmi les représentations les plus fréquentes, il y a la Vierge, la vierge d’accouchée avec l’enfant Jésus, Saint Antoine de Padoue, Saint Anne, Saint Corentin ou encore Saint Yves. Ces créations ont été particulièrement bien préservées. En effet, leur utilisation principale était la méditation et la prière. Elles étaient symboles de protection de la maison, vision religieuse ou païenne confondue.
En effet, les productions les plus anciennes se caractérisent par la nature du décor au style nivernais très marqué.

A partir de la seconde partie du XIXe siècle les décors sont plus simples et totalement assimilés à la production courante. Les grands aplats de couleurs sont plus fréquents.
Le XXe siècle se caractérise par des créations artistiques. Les artistes céramistes privilégient la forme au détriment du décor.

La Vierge d’accouchée statuaire religieuse

Pour explication, la Vierge d’accouchée est un objet en faïence, une statuette à l’effigie de la Sainte Vierge. Elle porte une couronne. Et a dans ses bras ou sur ses genoux l’enfant Jésus.
Donc, c’est une statuette fréquemment présente dans les habitations du XVIIIème au XIXème siècle. Sur la tête de la vierge, il y a une couronne évidée. C’est un emplacement pour y mettre une bougie.
A ne pas confondre avec une vierge couronnée qui présente un petit trou. Celle-ci est un bénitier. Par ce trou, y sera versée de l’eau bénite.

statuaire religieuse Vierge d'accouchée
Statuaire religieuse vierge d’accouchée bretonne, probablement Rennes fin XVIII ème début XIX ème siècle. La rareté de cette vierge réside dans sa position assise.

En conséquence, la jeune femme enceinte commençant son accouchement, la vierge d’accouchée est disposée à coté de la future maman. Au dessus de la couronne, dans le logement prévu à cet effet est mis une bougie allumée qui doit brûler du début à la fin du travail. La famille rassemblée priait pour que tout se passe bien. A cette époque, tous les naissances se faisaient à la maison, aidées par les femmes du village ayant l’expérience. Les statuettes servaient principalement à l’arrivée d’un nouveau né. La vierge Marie étant la patronne des femmes qui accouchent. Cependant, la vierge d’accouchée était utilisée à d’autres occasions pour telles ou telles prières.

Description des Vierges d’accouchées

La palette de couleurs utilisées polychrome est toujours pratiquement identique: le jaune pour la couronne prédomine et le bleu pour les habits. Jésus est toujours plus ou moins nu ou plus ou moins habillé. Il porte un habit avec des couleurs assorties à celles de la Vierge.
L’enfant Jésus a le plus souvent le bras posé sur la Vierge.
La Vierge porte l’Enfant Jésus toujours sur le bras gauche sauf à des rares exceptions. Donc, une statuaire religieuse d’une Vierge d’accouchée avec Jésus sur le bras droit est rare est très recherchée, de même pour les vierges assises qui sont la plupart du temps debout.

Il y a pratiquement toujours des inscriptions religieuses en latin sur la base ou socle carré ou rond de la statuette.

La Bretagne étant extrêmement religieuse, c’est dans cette région que l’on trouve principalement les statuettes de Vierges d’accouchées.
Comment les reconnaitre ? Leur taille varie de 20 à 50 cm.

  • Premièrement la Bretagne: les couleurs jaunes et bleu pâles des statuettes sont souvent bretonnes provenant des faïenceries de Quimper.
  • Deuxièmement Auxerre: les décors à l’éponge sont souvent auxerroises, avec des couleurs plus intenses.
  • Troisièmement Nevers: des touches de couleurs vertes et des représentations florales sur les vêtements de la vierge apparaissent sur la production nivernaise.
nevers vierge d'accouchée
Vierge d’accouchée en faïence de Nevers. XIX ème siècle

En conclusion, la palme des statuaires religieuses revient à la maison Porquier-Beau manufactures quimpéroise. Ce sont les productions les plus prisées par les collectionneurs.

L’article sur la statuaire religieuse / Vierge d’accouchée vous a plu. Vous désirez le compléter? Laissez un commentaire.

Visitez le blog d’antiquités

0 comments on “Statuaire religieuse Vierge d’accouchéeAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *